Archive pour la catégorie 'JDG3 – AOÛT 1915'

28 août 1915

Le journal interrompu le 14 juillet dans l’Argonne, reprend le 28 août dans l’Aisne au Sud-Ouest de SOISSONS

Le 112°RI qui était au repos à DAMPLEUX  va monter au front à pied, une longue marche de 80 kilomètres.

Tout commence par une marche d’entraînement de 15 km.

 .

          Départ à 8 heures pour une marche de 15 kilomètres. On passe à TAVEROLLES où est cantonné le 2° Bataillon et on fait le tour par VIGNY où il y a le 3°. Dans l’après-midi on apprend une mauvaise nouvelle ; il paraît qu’on part demain matin. Décidément nous n’avons pas de chance. Il faudra donc quitter ce charmant village pour aller où ?   Ce qui nous rend plus morose, c’est qu’il va falloir s’appuyer 35 kilomètres.

Publié dans:JDG3 - AOÛT 1915 |on 7 février, 2012 |Pas de commentaires »

29 août 1915

Départ de DAMPLEUX (Aisne) vers 4 heures pour SAPONAY (Aisne). Longue étape de 35 kilomètres. On quitte à regret ce charmant petit village où nous venons de passer 8 jours de repos bien goûtés. Allons-nous sur la ligne de feu ?.. Mystère !.. Nous ignorons toujours le motif de notre déplacement. Le temps est brumeux, et nous craignons d’avoir la pluie en route ; nous recevons seulement quelques gouttes d’eau en chemin. A 10 heures, repos grande halte. C’est bien maigre comme repas, une louche de soupe froide.

            On arrive à SAPONAY vers 3 heures. Cantonnement consigné jusqu’à 5 heures. Je vais à ma compagnie me faire marquer sur l’état des permissions pour le 5° convoi.

 29 août 1915 dans JDG3 - AOÛT 1915 Marche-Aisne1

Publié dans:JDG3 - AOÛT 1915 |on 6 février, 2012 |1 Commentaire »

30 août 1915

         On quitte SAPONAY (Aisne) pour aller à CRUGNY (Marne), étape de 30 kilomètres assez pénible car nous sommes un peu fatigués de la marche d’hier. Le temps n’est guère beau et ne promet rien de bon. La pluie nous attrape en route et nous recevons une petite douche, heureusement qu’elle est de courte durée.

            Nous passons à l’abbaye d’IGNY où est installée la 11° ambulance ; 2 ou 3 moines restent encore dans ce monastère. Il est 10 heures, lorsque nous faisons la grande halte au-dessus de l’abbaye d’IGNY. Le repas est aussi copieux… que celui d’hier, soupe grasse aux pommes de terre ! Après le repas, on chasse les lapins dans le bois et quelques-uns uns ont la fortune d’en capturer. J’en rate un dans une touffe d’arbustes.

            On repart au bout d’une heure de pause mais les pieds commencent à faire mal. On passe à DROUILLET à 3 kilomètres de CRUGNY et on fait une longue pause avant d’entrer dans le village. Il est 4 heures précises quand nous entrons dans CRUGNY, où nous cantonnons dans une petite ferme très convenable. Le village est assez important et très chic.

30 août 1915 dans JDG3 - AOÛT 1915 Soupe-au-bord-de-la-route.

http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b69456047.r=soupe.langFR


Publié dans:JDG3 - AOÛT 1915 |on 5 février, 2012 |Pas de commentaires »

31 août 1915

          On a passé une bonne nuit dans la grange. Le matin on fait un petit tour dans le patelin et au bord de la rivière. On apprend qu’il faut repartir vers 4 heures de l’après-midi. Après dîner, on va boire quelques bouteilles de vin blanc avec VEYSSIER et PANARS. On quitte CRUGNY à 4 heures 30 pour BREUIL-ROMAINE. Il n’y a qu’une petite étape de 8 kilomètres. On cantonne dans la mansarde d’un marchand forain. Je prends la garde au drapeau 8 à 9.

Publié dans:JDG3 - AOÛT 1915 |on 4 février, 2012 |Pas de commentaires »

Histoire géo à gogo |
Comment s'est effectuée la ... |
funk98 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | tpeseconde
| continent
| lesasdelaluftwaffe