ACCUEIL

Vos documents sur cette période
m’intéressent voir rubrique « News »
.
Au départ il s’agissait de présenter un carnet de guerre écrit par mon grand-père, soldat au 112°RI.
Ont été ajoutées les biographies de soldats de la Grande guerre ayant un lien avec mon grand père ou ma famille
Aujourd’hui je souhaite l’étendre aux hommes et aux événements de ce mois de juin 1915 au bois de la Gruérie. (Voir  P2 – Paul Andréani)
———————————————————

Que ce site soit un témoignage de reconnaissance pour ces hommes qui ont combattu avec énergie et sacrifié leur jeunesse à leur patrie, la France, pour qu’elle reste une terre de liberté.
.
       ACCUEIL seraphin-N-225x300  1 /  Le texte présenté ici (JDG1 à JDG4) est le journal de guerre du soldat de 1ère classe Séraphin NICOLAS, fantassin au 112ème Régiment d’Infanterie durant la première guerre mondiale. Le carnet de petit format en notre possession relate le quotidien d’un  combattant de la grande guerre entre le 7 juin et le 15 septembre  1915, soit un trimestre des quatre longues années de guerre. Il est  probable que ce journal a été écrit à l’origine sur une plus longue période, mais seules quelques pages remplies d’une écriture serrée et  régulière nous sont parvenues...
.Journal-30-juin-250x300

Le contenu de ces pages nous livre le quotidien du poilu avec rigueur et souci du détail. En  effet, au cours de ce récit chronologique de trois mois sont relatées les  joies et les peines d’une vie d’incertitude et de souffrance

.

.

.2/ Les soldats:

- Séraphin NICOLAS  - L’auteur du journal

- Paul ANDREANI – Enfant de troupe chef de section de Séraphin

- Fernand NICOLAS  - Frère de Séraphin

- Emile BOUISSON – le 2ème grand-père

- Auguste PASTOURET  

♥  Les notes de bas de page sont de l’auteur du blog.
.
♠  LECTEURS RÉGULIERS => Lire MISE A JOUR & NEWS

L’auteur du blog a publié (Mai 2014)


DE PIERREFEU
AU CHAMP D’HONNEUR

aux éditions du Net

http://www.leseditionsdunet.com/product.php?id_product=2360

L’ouvrage peut-être réservé auprès de l’auteur

moirans14-18@orange.fr
De Pierrefeu au champ d'honneur 1914-1918
.
Ils étaient cultivateurs, bouchonniers, boulangers…
En août 1914, ils quittèrent leurs familles pour rejoindre leur régiment, résolus et déterminés à servir la Patrie.
Ils devinrent presque tous fantassins, quelques-uns furent artilleurs, sapeurs ou marins; pour nous ce sont « les poilus » de la Grande Guerre.
À Noël, non seulement ils n’étaient pas revenus, mais vingt-et-un d’entre-eux avaient déjà perdu la vie dans les premiers combats de la guerre.
Quatre-vingt-deux hommes ont leur nom gravé dans le marbre du monument aux morts de la commune de Pierrefeu-du-Var. Ils sont tombés sur les champs de bataille du nord-est de la France, dans les Balkans, en mer ou en Afrique. Beaucoup sont morts au combat « tué à l’ennemi », d’autres n’ont pas survécu à leurs blessures, certains sont morts de maladie et enfin nombreux sont ceux qui furent portés disparus.
Ce livre retrace le parcours militaire de chacun de ces hommes au travers de quatre-vingt-deux biographies, dans le seul but qu’ils ne tombent pas dans l’oubli et qu’ainsi ils ne meurent une seconde fois.
—————
♦  Sauf mention spéciale, les textes et les photos publiés sur ce site sont la propriété de l’auteur, ils ne peuvent être copiés et réutilisés sans autorisation préalable.
Publié dans : ||le 16 janvier, 2012 |11 Commentaires »

11 Commentaires Commenter.

  1. le 10 avril 2012 à 17 h 58 min guatclement écrit:

    Salut à toi Camarade,

    Voila un excellent blog que je vais prendre le temps de lire.

    @+ Cne C

    Dernière publication sur GUAT Clément : Pour Noël 2015...

    Répondre

  2. le 21 mai 2012 à 14 h 15 min HARTMANN Didier écrit:

    Bonjour,

    Je cherche à entrer en contact avec François C., petit-neveu de Paul ANDREANI, car le grand-oncle de ma femme, Adrien Léon BENE, est aussi + le 30.6.1915 au Bois de la Gruerie.
    Merci d’avance pour le contact avec lui.

    Répondre

    • le 2 octobre 2012 à 15 h 52 min Fontanier écrit:

      Je vous remercie et bravo pour le tavail d memmoire que vous faites.
      H FONTANIER

      Répondre

  3. le 1 juin 2012 à 21 h 29 min RICHIER William écrit:

    bonjour
    Je voudrais savoir si vous auriez des informations sur mon arrière grand père MARIE (Jean, Joseph,Antoine) RICHIER adjudant au 112ème Régiment d’Infanterie au cours de la Première guerre mondiale né le 17 janvier 1875 à Gap et décédé le 17 août 1943 à Aix-en-Provence.
    cordialement
    William Richier

    Répondre

  4. le 9 octobre 2012 à 21 h 46 min Romain Demarais écrit:

    Bonsoir Monsieur,

    Je me rends a Vincennes Samedi ou je vais pouvoir consulter 2 canevas de tir du secteur de Binarville-Vienne le chateau.

    Je compte bien amener mon appareil photo. Si vous etes interesse je vous fournirai une copie de mes cliches vu que le bois de la gruerie vous interesse.

    Cordialement

    Romain

    Répondre

  5. le 23 janvier 2013 à 15 h 35 min Serrano André écrit:

    Très vive félicitations de la part du Souvenir Français et du Comité Inter Cantonal.
    Enfin, une véritable recherche qui pourra certainement nous aider à conserver la mémoire de celles et ceux qui sont Morts pour la France. Pourrions nous, nous rencontrer afin que vous m’aidiez à cerner les différentes possibilités techniques qui me permettrons de poursuivre ce devoir de mémoire, dans plusieurs communes.
    Cordiales salutations. André

    Répondre

  6. le 24 octobre 2013 à 13 h 36 min MOREL écrit:

    Bonjour,
    Je suis arrivé sur votre site car je fais des recherches au profit de l’association amicale des Anciens enfants de Troupe (AET) http://www.aet-association.org/aet pour mise à jour du mémorial des AET morts pour la France.
    La page que vous consacrez au sous lieutenant Andreani Paul (AET) est fort bien documentée.
    Aussi je vous demande l’autorisation de reprendre certaines de ces informations pour les inclure dans le dossier qui lui sera consacré.

    Félicitations pour l’excellent travail que vous avez fait et qui participe à la sauvegarde de la Mémoire de nos anciens MPLF.

    Cordialement

    Jacques

    Répondre

  7. le 20 décembre 2016 à 10 h 47 min MANODRITTA écrit:

    Mon grand-père le Sergent PINELLI Jacques-Antoine du 112 ème R.I est mort le 30.6.1915 au Bois de la Gruerie; Si quelqu’un avait des renseignements, ils seraient les bienvenus.
    Peut-être à très bientôt
    NONCE

    Répondre

    • le 28 décembre 2016 à 13 h 11 min alpin38 écrit:

      Vous trouverez des informations sur cette terrible journée du 30 juin dans l’historique du 112e RI, ainsi que dans le JMO de la 251e Brigade d’Infanterie (Site MDH)
      Ce jour-là les pertes du 112e RI s’élèvent parmi la troupe à 47 tués, 251 blessés et 500 disparus (Ref JMO de la 251e Bde).

      Répondre

  8. le 13 novembre 2017 à 17 h 53 min teboul lucien écrit:

    bonsoir cher Monsieur,

    Mon père a servi au 112eme RI du 17/08/1916 au 12/06/1917 avant d’être affecté au 156eme ri

    tout est susceptible de m’interresser s’agissant ,du 112eme RI ,photos ,parcours du régiment ect…mon pére est décédé trs jeune des blessures de cette guerre et il n’a pas eu le temps de me raconter; j’ai décidé d’écrire sur les mémoires familiales et donc sur mon père

    je vous remercie de votre réponse.

    Répondre

Répondre à Serrano André Annuler la réponse.

Histoire géo à gogo |
Comment s'est effectuée la ... |
funk98 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | tpeseconde
| continent
| lesasdelaluftwaffe